Tunisie – Les Tunisiens parodient les politiques avec Gangnam Style

L'Auteur

Tawa fi Tunis


Topics

Les Tunisiens ne manquent jamais d’humour pour se moquer des politiciens. Après les caricatures de Moncef Marzouki, ce sont les membres du gouvernement qui sont dans la ligne de mire. Et pour parodier, rien de mieux que le clip du coréen Psy et de son fameux clip Gangnam style.

Rached Ghannouchi, chef du parti islamiste Ennahdha se prélasse sur une chaise longue au bord d’une piscine sur le son house et electro de Gangnam style. Puis c’est le tour de Béji Caïd Essebssi, leader de Nida Tounes qui se déhanche en costume rouge. Enfin Hamma Hammami, leader du Front Populaire fait tourner ses poignets à la manière de Psy et cite sa femme la militante des droits de l’homme, Radhia Nasraoui, dès que possible. Les personnages dessinés par les créateurs du dessin animé à succès Captain Khobza ont pris un malin plaisir à tourner en dérision les politiques les plus connus. Né après la révolution et sorte de superhéros, Captain Khobza (le Capitaine du pain) s’inspire de la célèbre photo de l’homme tirant avec une baguette de pain sur les policiers pendant la révolution. Assez anonymes ses créateurs ont aujourd’hui près de 217 000 fans sur Facebook et des vidéos qui font le buzz à chaque parution avec plus de 3 millions de vues sur Youtube.

Capture d'écran de "5obza Style" la dernière vidéo publiée le 4 janvier 2012

Sur AttounissiaTV c’est le retour des guignols supprimés depuis l’été dernier à cause de la pression politique qui a précédé l’arrestation de son directeur Sami Fehri. Les marionnettes de Ghannouchi et Hamadi Jebali, le Premier ministre rivalisent dans la parodie. Dans les deux vidéos, l’idée est de se moquer du discours politique et de sa propagande. Dans l’émission d’Attounissia TV c’est clairement le discours d’Ennahdha et sa rivalité avec le parti Nida Tounes qui sont visés:

«L’opposition nous met les bâtons dans les roues parce qu’elle est jalouse, le syndicat veut se semer la zizanie et les médias ne font que critiquer. Même mes enfants les salafistes ont brûlé l’ambassade. L’essentiel c’est moi qui gouverne peu importe république ou califat. Le peuple est de notre côté. Aussi les ligues de protection de la révolution, les salafistes et Ettahrir. Lors de la campagne Ekbess nous nous somme auto-réclamé la réforme. Les médias doivent redevenir comme avant des lèches bottes. Les RCDistes, sont désormais des orphelins. Zaba est parti, ils ne reviendront jamais. Arrêtez vos conneries, suivez la colombe. Et évitez Sebssi. C’est le meilleur gouvernement au monde.»

chantent les marionnettes.

Le leader du parti Nida Tounes, supposé représenter la nouvelle opposition tunisienne, en prend aussi pour son grade . A travers la parodie, les critiques dénoncent le double jeu du parti et son recyclage des partisans de l’ancien régime, les Rcdistes.

«Sebssi répond à l’appel par patriotisme : On m’a appelé je suis venu à leur secours. Ça ne plait pas à Nahdha, démocratie tu parles.On dit que je donne une autre chance au RCDistes. Lorsque j’étais ministre, j’ai tout contrôlé avec sarcasme et humour.Vous sabottez nos meeting et nos rassemblements. Pourquoi vous boudez, rejoignez nous. Répondez à l’appel.»

A travers ces vidéos, la parodie de Gangnam style sert surtout à utiliser une chanson mainstream pour faire passer le message sur les prochaines élections. Le contexte actuel est propice à des débuts de campagne électorale avec la fin de la rédaction du brouillon final de la constitution et la tenue prochaine des élections. Le dernier sondage de l’institut 3C études révèle que beaucoup de Tunisiens éliraient Béji Caïd Essebssi comme président de la république ou Moncef Marzouki, la satisfaction sur le travail du gouvernement stagne. Selon un autre sondage présenté le 20 décembre par EMHROD Consulting, le gouvernement est en chute libre en moins d’un an où l’on est passé de 61% de satisfaits à 30% en décembre.

Dans la vidéo de Captain Khobza, chaque homme politique donne d’ailleurs les raisons pour voter pour lui et le dessin animé parodie la propagande politique.

Le couplet de Rached Ghannouchi est explicite: «Vaut mieux voter Nahdha !! Vaut mieux voter Nahdha !!Vous avez réclamé du lait, on vous l’a importé spécialement de l’étranger. Si vous en avez marre du chômage allez travaillez dans les chantiers. Vous dites qu’il n’y a pas d’argent, voilà on vend les biens de Ben Ali.Le parti Nahdha est trop fort !!

Béji Caid Essebssi est vu comme l’anti-Ennahdha et le Front populaire est considéré le parti des miséreux et des mécontents. Outre la liberté de ton dont font preuve les vidéos, le clin d’œil aux politiques montre aussi que leur jeu ne laisse pas dupe. Le ridicule et l’aspect kitch et déluré du chanteur coréen appliqués aux politiques si sérieux ont séduit la télévision tunisienne. Alors que le comique Lotfi Abdelli a été poursuivi en justice pour diffamation, la liberté d’expression et le comique de ces vidéos montrent une capacité à encore rire de la politique malgré les problèmes que traversent le pays. comme le montre cette dernière vidéo ou un célèbre. Et même les comiques comme Jafaar Guesmi n’hésitent pas à se trémousser sur la chanson sur l’émission Labes d’AttounisiaTV le soir du réveillon.

Le clip original de PSY a obtenu plus d’un milliard de vues sur Youtube. Il ne séduit pas que les Tunisiens. En Égypte, Une vidéo Hobaa Egyptian Style a recueilli près de 110 000 vues. Au Maroc, moins politique mais toute aussi drôle une autre parodie par le journaliste et acteur Hossan Baznani, a été vue plus de 80 000 fois. Mais c’est la version saoudienne qui remporte le plus de succès avec plus de 300 000 visites.

Lilia Blaise

A lire aussi:

Dossier: Tunisie, la révolution continue

La Tunisie méritait mieux mais rien n’est encore perdu!

Ces Tunisiens dégoûtés de la politique

La Tunisie attend sa constitution

Pourquoi il n’y aura pas d’autres élections en Tunisie?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>