Enrichissement illicite: Vers la levée de l’immunité parlementaire de députés du PDS

L'Auteur

Ndeye Khady Lo


Topics

Ce lundi est un jour de vérité pour les députés Omar Sarr, coordonnateur du Pds, Ousmane Ngom et Abdoulaye Baldé, de la liste dissidente du Pds Bokk Gis Giss. L’assemblée nationale va procéder à la levée de leur immunité parlementaire à la suite d’une requête du ministère de la Justice.


Les élus sénégalais sont convoqués  à cet effet pour une réunion à huis clos à partir de 10h pour designer les membres de la commission ad hoc qui sera chargée de statuer sur la demande de levée de l’immunité parlementaire desdits députés. La commission ad hoc entendra les députés incriminés avant de rédiger un rapport qui sera présenté en séance plénière de l’Assemblée nationale prévue jeudi prochain. Ce jour là, les députés décideront de la levée ou non de l’immunité parlementaire des trois anciens dignitaires libéraux.

Procédure décriée

Le PDS a fortement critiqué la démarche du nouveau pouvoir. Les députés du groupe des Libéraux et démocrates ont dénoncé dimanche à Dakar la procédure utilisée par les autorités judiciaires pour lever l’immunité parlementaire de leurs collègues Abdoulaye Baldé, Ousmane Ngom et Oumar Sarr, tout en adhérant à la décision de demander des comptes à ces anciens ministres.

 »Nous n’avons rien contre la levée de l’immunité parlementaire de nos collègues, si les dispositions de la Constitution et celles du règlement intérieur de l’Assemblée nationale sont respectées. Il n’y a pas de mal que ceux qui sont convoqués puissent aller répondre et rendre compte » de leur gestion, a affirmé Modou Diagne Fada, lors d’une conférence de presse.

La Cour de répression de l’enrichissement illicite a appris que Abdoulaye Baldé, Madické Niang, Oumar Sarr, Samuel Amette Sarr et Karim Wade, des ministres de l’ex-président de la République, Abdoulaye Wade,  »ont activé des leviers qui leur ont permis de s’enrichir » de manière illicite et commis  »des actes de prévarication de deniers publics », avait  annoncé Alioune Ndao, le procureur de cette juridiction, lors d’une conférence de presse, le 8 novembre 2011.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>