La « fin du monde » fait rire le web sénégalais

L'Auteur

Ndeye Khady Lo


Topics

Les Mayas l’auraient donc écrit sur leurs tablettes depuis plusieurs millénaires. La fin du monde, c’est demain. Si en Chine, les adeptes des sectes qui prêchent l’apocalypse sont emprisonnés, et dans certaines parties du monde, cette prédiction est prise au sérieux, au Sénégal, on préfère en rire et tourner en dérision cette annonce hors du commun qui enflamme le Web.

Les 1.989 396 utilisateurs d’internet au Sénégal, 15,7 % de la population totale nationale, (Source Internet world stats) sont en mode fin du monde. Mais il n’y en a pas un pour y croire selon Ibou Fall, le talentueux chroniqueur de Sud Quotidien, qui écrit avec beaucoup d’humour:

«  L’heure exacte n’est pas confirmée, mais vous savez bien, au Sénégal, on fera tout pour ne pas être ponctuels. Même pour une embauche, un vrai Sénégalais (généralement Wolof du centre) resté longtemps au chômage s’arrangera toujours pour arriver en retard. Et il vous expliquera que c’est le sort qu’on lui a jeté depuis l’enfance. Alors, vous pensez bien que pour la fin des temps, ce n’est pas au Sénégal qu’on y sera en avance…Moi, je suis quand même épaté : nos compatriotes qui sont si friands de prédictions, et gobent n’importe quoi, pourvu qu’il n’y ait pas d’explication rationnelle, n’avalent pas un traître mot de cette affaire…On a beau respecter les cinq piliers de l’islam, faut pas pousser trop fort vers le Jugement dernier. Sait-on jamais ? Qui peut jurer qu’il n’a pas commis la faute capitale ? Vous savez bien, entre les regards qui s’égarent sur la croupe de la voisine mariée à plus chanceux, les menus larcins dans la caisse de la tontine, les parjures quotidiens pour sauver la pitance… « 

Sur Internet, les plaisanteries sur le sujet ne manquent pas.

« C’est demain le 21 Décembre, la fin du monde. Dommage que je ne puisse pas aller me réfugier sur le mont Bugarach », plaisante un utilisateur du célèbre réseau social Facebook.

Un internaute propose de transporter les bagages excédentaires des futurs morts moyennant les bonnes actions sur les bases desquelles le Paradis est accordé.

« Pour le voyage sans retour de demain, j’ai un grand camion pour vos excédents de bagages. Le kilo est à 2 touyaabas (bonne action)»

Un autre invite ses amis à ne pas l’oublier dans leur testament: « Qui a dit que la fin du monde c’est le 21 décembre ? J’ai tellement de choses à accomplir donc pour vos testaments ajoutez mon nom dessus#jesuisimmortel# »

« La fin du monde tel qu’annoncé ne concerne pas les Africains parce que selon les altermondialistes indique que l’Afrique ne fait pas partie du monde donc elle n’est pas concernée», soutient un panafricaniste du web.

D’autres plus versés dans la chose religieuse citent le Coran pour ignorer cette prédiction. Un prêcheur sénégalais affirme en effet que celui qui mourra dans la fin du monde Maya est un mécréant.

« Cette fin du monde n’est pas la nôtre, nous autres musulmans. ils décrètent la fin du monde à la place de Allah Le Tout Puissant, l’omnipotent, l’omniprésent, ils ne savent pas ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>