Bénin – Table ronde pour la relance de l’économie

L'Auteur

bonimarcus


Topics

Annoncé depuis plusieurs mois par le gouvernement et par les milieux d’affaires béninois, le dialogue secteur public-secteur privé a enfin eu lieu et s’est déroulé les 29, 30 et 31 octobre 2012 au Palais des Congrès de Cotonou sous la présidence effective du président de la République, Boni Yayi, qui a pris une part active aux travaux. Cette table ronde conçue pour la relance de l’économie béninoise a réuni essentiellement les opérateurs économiques béninois, les représentants de l’administration publique, des institutions nationales et des personnes ressources extérieures venues spécialement pour soutenir l’événement et dont leurs contributions, expériences et expertises ont enrichi les trois jours de travaux.

De récents rapports ont révélé que l’environnement des affaires au Bénin est peu propice à l’investissement privé. Il est caractérisé par une morosité économique qui engendre un climat de suspicion, un déficit de dialogue entre le secteur public et le secteur privé avec à la clé une crise de confiance entre le Gouvernement et le Conseil national du patronat du Bénin.

Face à ce climat d’affaires suspicieux, le chef de l’Etat, Boni Yayi, a manifesté – à plusieurs reprises – sa volonté de mobiliser toutes les forces vives de la nation en occurrence les acteurs du secteur public et du secteur privé pour réfléchir et trouver ensemble les voies et moyens afin de réaliser une croissance inclusive, durable et respectueuse de l’environnement au Bénin. Annoncé, ce dialogue a enfin eu lieu les 29, 30 et 31 octobre dernier, – il faut le dire – dans un contexte de méfiance, de malaise et de tension socio-économique.

En effet, à travers cette table ronde, le gouvernement veut mettre en place un creuset approprié pour rétablir la confiance entre l’administration publique et les opérateurs économiques privés. Boni Yayi a martelé à l’ouverture de cette rencontre de concertation qu’il faut:

«Echanger sur des déterminants et les contours de la morosité économique, identifier les modalités de la consolidation du dialogue secteur public-secteur privé et convenir de façon consensuelle des remèdes que le gouvernement exploitera pour la relance de l’économie nationale».

Aussi note-t-on l’engagement personnel du chef de l’Etat, Boni Yayi, qui a voulu diriger lui-même les travaux. A l’occasion, il a précisé que:

«Il s’agit de réfléchir à un système économique où tout le monde contribue à la production et en tire profit. Un système qui accélère le rythme de création de richesses et réduit progressivement la pauvreté en vue de son éradication».

Cette table ronde a pour finalité la remise en cause de l’ancien ordre économique qui n’a fait qu’appauvrir les Béninois jusqu’à présent. Alors il faut inverser la tendance, a indiqué le chef de l’Etat béninois. En garantissant une stabilité politique, économique et sécuritaire ; en donnant un contenu clair à la notion de Partenariat public-privé sur le plan juridique et en imprimant une nouvelle dynamique sur le plan administratif et organisationnel.

De façon consensuelle, les travaux de cette table ronde ont réussi à dégager les conditions détaillées d’un bon climat d’investissement pour une émergence économique plus dynamique et durable du pays. Un nouveau cadre de partenariat public-privé a été définit et opérationnel véritablement profitable pour les deux parties. Des réformes structurelles prioritaires  sont désormais convenues ; de même que le cadre de politique générale du partenariat public-privé au Bénin. Il a été proposé et adopté un cadre formel de concertation périodique permanent entre le secteur public et le secteur privé avec la mise en place d’un mécanisme de mise en œuvre et de suivi des recommandations issues de cette table ronde.

Mécanisme pour lequel le gouvernement béninois envisage déjà de créer une Agence chargée du Partenariat public-privé. En attendant, beaucoup d’espoirs sont fondés sur la mise en application effective des résolutions issues de ce forum qui a pris fin mercredi 31 octobre 2012.

Aline A. Assankpon

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>