La sobriété heureuse de Pierre Rabhi

L'Auteur

Abdourahman Waberi


Topics

«Rencontrer un homme, c’est être tenu en éveil par une énigme.» (Emmanuel Levinas)

A présent que la ‘fin du monde’ est derrière nous, que la prétendue prophétie maya est renvoyée aux calendes grecques, il ne nous est pas interdit de sortir de la torpeur et de réfléchir à notre condition ici-bas. Mieux, il nous faut prêter oreille aux avertisseurs d’incendie. La place d’honneur revient aux anciens toujours verts, aux désintéressées pleinement actifs, aux humbles remettant obstinément l’ouvrage sur le métier, les pieds dans l’humus et la tête dans les étoiles. Pierre Rabhi est de ceux-là, humble parmi les humbles. Cet authentique paysan philosophe, qui fut l’ami de Thomas Sankara et de Yehudi Menuhin, nous invite à changer nos modes de vie, à bouleverser nos cadres de pensée pour sauver notre planète et notre humanité. En finir avec la démesure à haut risque des temps actuels.

Qui est Pierre Rabhi

Agriculteur, écrivain et penseur français d’origine algérienne, chevalier dans l’ordre national de la légion d’honneur, Pierre Rabhi est un des pionniers de l’agroécologie. Inventeur du concept « Oasis en tous lieux » et initiateur du « Mouvement pour la Terre et l’Humanisme », il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages dont « Paroles de Terre », du « Sahara aux Cévennes », « Conscience et Environnement » ou « Graines de Possibles », co-signé avec Nicolas Hulot.
Il défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles accessibles à tous et notamment aux plus démunis, tout en préservant les patrimoines nourriciers. Depuis 1981, il transmet son savoir-faire dans les pays arides d’Afrique, en France et en Europe, cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux populations.
Il est aujourd’hui reconnu expert international pour la sécurité alimentaire et a participé à l’élaboration de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification. Butinant en réseau, toujours en quête de complémentarité, il a inspiré une foule d’initiatives, associations, collectifs, pépinières et pratiques dont le nouveau magazine Kaizen et le mouvement des Colibris.

Avant-propos de son livre La sobriété heureuse (1):

« Depuis quarante-cinq ans j’ai engagé ma vie, avec le soutien et la connivence de Michèle et de notre famille, dans la voie de la sobriété. Je préfère par conséquent, plutôt que de me perdre dans des considérations ou des théories générales, témoigner des réflexions, des décisions, des initiatives que, chemin faisant, ce choix délibéré m’a inspirées. Ainsi, le principe “faire ce que l’on dit et dire ce que l’on fait” donnera un peu de cohérence et, je l’espère, de crédibilité à mon modeste témoignage. Celui-ci n’a d’autre ambition que de contribuer à une réflexion propre à éclairer des décisions qui ne pourront sans cesse être ajournées sans préjudice grave dans l’avenir immédiat, et plus encore à moyen et long terme. Cependant, quelle que soit la manière dont on aborde la modération en tant que nécessité incontournable, une certitude demeure : les limites qu’impose – par sa constitution même – la planète Terre rendent irréaliste et absurde le principe de croissance économique infinie. Irréaliste, si l’on applique les outils les plus élémentaires d’analyse, sur le plan tant physique que biologique, à l’organisation de la vie en tant que phénomène ; absurde, dès lors que l’on recourt à la simple logique d’une pensée libre de toute manipulation. Le système dominant, qui se targue de grandes performances, s’emploie surtout, en réalité, à dissimuler son inefficacité, qu’un simple bilan, notamment énergétique, mettrait en évidence. Cet examen révélerait également les contradictions internes d’un modèle qui ne peut produire sans détruire et porte donc en lui-même les germes de sa propre destruction. Le temps semble venu d’instaurer une politique de civilisation fondée sur la puissance de la sobriété. Un chantier exaltant s’ouvre, invitant chacune et chacun à atteindre la plus haute performance créatrice qui soit : satisfaire à nos besoins vitaux avec les moyens les plus simples et les plus sains. Cette option libératrice constitue un acte politique, un acte de résistance à ce qui, sous prétexte de progrès, ruine la planète en aliénant la personne humaine. Et c’est la beauté de la nature, de la vie, et de l’oeuvre de l’homme dans sa dimension créatrice, qui devra nous inspirer tout au long des voies nouvelles que nous emprunterons » (Pierre Rabhi).

Bonus

Pour une insurrection des consciences:
“Au-delà des catégories, des nationalismes, des idéologies, des clivages politiques et de tout ce qui fragmente notre réalité commune, c’est à l’insurrection et à la fédération des consciences que je fais aujourd’hui appel, pour mutualiser ce que l’humanité a de meilleur et éviter le pire. Cette coalition me paraît plus que jamais indispensable compte tenu de l’ampleur des menaces qui pèsent sur notre destinée commune, pour l’essentiel dues à nos grandes transgressions.
Par «conscience», j’entends ce lieu intime où chaque être humain peut en toute liberté prendre la mesure de sa responsabilité à l’égard de la vie et définir les engagements actifs que lui inspire une véritable éthique de vie pour lui-même, pour ses semblables, pour la nature et pour les générations à venir.” (Pierre Rabhi).

(1) Actes Sud, Hors collection, Avril, 2010  144 pages, 15,30 euros.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

2 réactions

  1. Le 5 janvier 2013 à 21 h 14 min

    ICI
    PIERROT
    http://WWW.REVEURSEQUITABLES.COM

    wowwwwww
    quel être remarquable que Pierre Rhabi
    paysan philosophe
    il dit ce qu’il fait et il fait ce qu’il dit

    permettez-moi d’offrir à cet auteur
    une de mes chansons
    une vraie histoire vécue
    sur ma route de vagabond céleste
    qui traite aussi des relations humaines
    allumer le rêve d’une fascinante énigme
    qu’est l’autre.

    SUFFIT D’UNE ALLUMETTE

    COUPLET1

    ma liberté
    une nuit un orage
    un jeune pouceux
    que j’ai connu s’a route

    à 25 ans
    y a perdu son courage

    j’ai 58
    c’est pas grave un naufrage

    l’un comme l’autre
    pas de sac de couchage
    rien à manger
    une chance ma gourde est pleine

    le jeune a mal aux pieds
    j’le vois dans son visage
    y va pleuvoir
    y a d’la glace dans ses veines

    REFRAIN

    que je lui dis
    suffit d’une allumette
    pour enflammer ta vie

    rêve d’une conquête
    d’un grand feu sous ta pluie
    d’un grand feu sous ta pluie

    COUPET 2

    ma liberté
    une nuit un orage
    j’ai dit au jeune
    va dormir en d’ssous d’l'arbre

    m’a prendre soin d’toé
    m’a m’occuper du feu
    mets mon manteau
    tu vas t’sentir au chaud

    une chance qu’on est
    en d’ssous d’un sapinage
    je casse des branches
    chu mouillé d’bord en bord

    la run est toffe
    pendant que le jeune dort
    je pris pour qu’il
    retrouve son courage

    COUPLET 3

    ma liberté
    une nuit un orage
    au p’tit matin
    chu complètement crevé

    y mouille encore
    mon feu est presque mort
    le jeune se lève
    y est comme énergisé

    y fonce dans l’bois
    y casse des gros branchages
    y est en pleine forme
    son feu m’monte au visage

    sèche mon linge
    lui son manque de courage
    y m’sert la main
    et reprend son voyage

    REFRAIN FINAL

    c’est lui qui m’dit
    suffit d’une allumette
    pour enflammer ma vie

    j’te jure
    que j’rêverai de ma conquête
    d’un grand feu sous ma pluie
    et le vieux
    je te remercie

    Pierrot
    vagabond celeste

    Pierrot est le co-auteur du site web http://www.reveursequitables.com Il fut cofondateur de la boîte à chanson Aux deux Pierrots. Il fut aussi l’un des tous premiers chansonniers du Saint-Vincent, dans le Vieux-Montréal. Pierrot Rochette, poète, chansonnier et compositeur, est présentement sur la route, quelque part avec sa guitare, entre ici et ailleurs…vagabond céleste en quête d’une vie privée oeuvre d’art pour que surgisse partout sur la planète des pays oeuvre d’art.

    QU’EST-CE QU’UN RÊVEUR EQUITABLE?

    Toute personne qui prend la décision d’allumer le rêve d’une autre personne sans intérêt personnel caché, faisant de sa vie une vie privée oeuvre d’art au service d’un futur pays oeuvre d’art.

    http://www.reveursequitables.com
    http://www.enracontantpierrot.blogspot.com
    http://www.demers.qc.ca
    chansons de pierrot
    paroles et musique

  2. Abdourahman Waberi
    Le 6 janvier 2013 à 6 h 02 min

    merci Pierrot
    et vive les rêveurs équitables
    bonne et belle route
    AW