Archives mensuelles : janvier 2012

Honneur et respect aux Djiboutiens en lutte contre la dictature /2

Comme je l’ai rappelé dans mon précédent hommage aux combattants djiboutiens de la liberté, la lutte contre la dictature et pour la démocratie à Djibouti n’est pas le fait d’une seule personne ni d’un groupe restreint. Elle est portée par bien des concitoyennes et concitoyens courageux et conscients de leurs responsabilités. Par-delà leurs différences d’ancienneté [...]

Raharimanana, le feu émancipateur à la Maison de la Poésie

De tous les écrivains africains francophones, le Malgache Jean-Luc Raharimanana est sans doute le plus discret et le plus singulier. Armé d’une volonté sans faille, arborant une douceur proverbiale, le natif de Tana ne se laisse pas distraire par les sirènes factices, les succès d’un jour. Il est en train de bâtir une oeuvre puissante, dérangeante si ce mot peut [...]

Comment écrire sur l’Afrique ? Binyavanga Wainaina se déchaîne

Binyavanga Wainaina est un jeune écrivain kenyan talentueux que les lecteurs francophones méritent de connaître. Il n’a pas son pareil pour se lancer dans des projets fous, monter des revues comme KWANI , promouvoir du monde au sein du Centre Chinua Achebe pour les Artistes et les Ecrivains Africains qu’il dirige depuis quelques années. Généreux et entreprenant, il [...]

France noire icônes nouvelles

Intouchables, le film réalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache, est le plus grand succès de 2011. Avec ses 17 millions d’entrées, il se place actuellement derrière le phénoménal Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon sorti en 2008. Si le second reposait sur un duo talentueux (Dany Boon et Kad Merad), le premier use [...]

Honneur et respect aux Djiboutiens en lutte contre la dictature

La politique n’est pas seulement affaire d’État. Elle est notre affaire à nous tous. Elle est la possibilité d’interrompre le cours du temps, la disponibilité à voir surgir l’espérance qu’on n’osait plus, sans se l’avouer, espérer de notre vivant. Hier et demain sont perpétuellement remis en jeu. A Djibouti comme ailleurs, la multitude se lève, brave [...]