Indépendance 2011: A deux jours des festivités, drame à Abidjan

L'Auteur

Ghislaine Atta


Topics

Deux jours avant la célébration des 51 ans d’indépendance de la Côte d’ivoire, aucune nouvelle n’aurait pu si mal tomber: deux accidents d’autobus appartenant à la Société des transports abidjanais (Sotra) se sont produits ce vendredi 5 août. Tout Abidjan est sous le choc. Un deuil national de 3 jours, à compter de ce samedi 06 août, a été décrété par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara. 

C’est l’émoi dans toute la capitale économique ivoirienne. L’accident d’autobus qui s’est produit ce vendredi est le seul sujet de conversation qui coure sur toutes les lèvres.

Très tôt le matin ; en effet, peu avant 6 heure a-t-on appris de témoin, un autobus bondé, arrivant en provenance de Vridi (zone portuaire) est tombé du pont Félix Houphouët-Boigny au fond de la lagune Ebrié. C’est que le chauffeur aurait en vain tenté de garder le contrôle , dans sa tentative d’éviter un véhicule en stationnement, avant d’enfoncer la balustrade du pont pour enfin échouer dans les profondeurs de la lagune, a expliqué le directeur général de la Sotra, Méïté Bouaké.

Ballet de secouristes, plongeurs, pompiers, police. C’est seulement vers 13 heures locales que le bus sera localisé puis repêché. Quant aux victimes, le bilan officiel provisoire fait état de 37 corps repêchés et 9 survivants.

Les abidjanais arrivaient à peine à réaliser le drame du pont, qu’un deuxième accident s’est produit au Carrefour de l’Indénié, dans la commune d’Adjamé. Cette fois, ce sont (encore) deux bus de la Sotra qui sont entrés en collision, créant par la même occasion un léger carambolage. Aucune perte en vue humaine n’a pour l’heure été déplorée, mais le bilan provisoire rapporte une trentaine de blessés.

Une journée bien triste, qui a amené le président de la République à décréter un deuil national de trois jours, après sa visite sur le pont Félix Houphouët-Boigny.

Ghislaine ATTA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

6 réactions

  1. kaba
    Le 6 août 2011 à 11 h 03 min

    toutes mes condoléances aux familles éplorées. Il faut impérativement repenser à la capacité de transport de ces bus bulgares qui dépassent très souvent leur capacité de remplissage.

  2. KOBLAN
    Le 6 août 2011 à 11 h 12 min

    Ce n’est pas Monsieur le Président de la République de CôTE d’IVOIRE qui n’a pas eu de « chance » mais toutes ces VICTIMES que nous pleurons ce jour, décrété le « deuil national » est une décision forte et empreinte de sagesse…
    LE vrai débat est celui sur l’état de nos bus, des routes et la sécurité des usagers !!!!

  3. Colibri
    Le 6 août 2011 à 12 h 00 min

    C’est terrible mais une catastrophe de cette ampleur etait previsible. Il est meme surprenant que cela ne sesoit pas produit plus tot tant les bus de la Sotra sont mal entretenus et bondés. Yako aux familles éplorées.

  4. Antipoly
    Le 6 août 2011 à 12 h 12 min

    Faut pas chercher les causes très loin! C’est du sacrifice humain. La gloire en mal a un début et a une fin dramatique. Que Dieu apaise la douleur de chaque famille des victimes et que leurs âmes soient en paix

  5. Antipoly
    Le 6 août 2011 à 12 h 16 min

    Ce qui est dommage c’est toujours les innocents qui sont les victimes

  6. seguenan kone
    Le 6 août 2011 à 14 h 14 min

    Oui le mauvais sort a frappé notre pays Dieu nous aidera à regler tous ces problèmes pour le bonheur du peuple ivoirien!